A toi mon ailleurs

Il y a dans ton silence une blanche lumière
La pâleur des tes aveux grandit à petit feu

Il y a dans cette douleur une solution trouvée
Le vide, cette douce torpeur immaculée

j'ouvre ton départ sur un nouveau corps
Nourriture sans matière qui apaise le remord

La faute est jetée et l'absent digéré
Une nouvelle naissance absorbe le passé

Dans ces mots simples je reprends ta main
Mon seul lien avec toi pour me reprendre en main

Je t'admire dans mes souvenirs, toi maintenant si loin
Ma peau neuve sera tienne au prochain refrain

Parce que le manque nourrit l'obsession
Je trouverai la taille de ta séduction

Et je serai fusion  lorsque tu seras lave
Toi et moi,  terre et feu

 Anablue




free music


21/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres